dimanche 20 décembre 2009

Projet - partie 3

Affinage du modèle logique:



L’outil utilisé dans cette étape est le Design Editor. Celui-ci nous permet de créer des modèles serveur de notre schéma sur la base des objets obtenus lors de la transformation par le DDT. Il faut noter que le Design Editor nous permet de travailler aussi sur la partie applicative du système.







Le nombre de modèle serveur que l’on peut créer dépendra des fonctionnalités de notre système. Dans le cas de RESIDENCE LESOLEIL, on va créer un seul modèle serveur qui est montré dans la figure suivante :





Objectifs

  • Mettre en place les colonnes d’audit.
  • Mettre en place la table de journalisation.
  • Mettre en place des séquences.


Étape 1: Mise en place des colonnes d’audit

Cette contrainte sera posée sur les tables LOCATAIRES, APPARTEMENTS, BAUX, et PAIEMENTS. On veillera à créer 4 colonnes nommées : created_by, created_date, modified_by et modified_date.

On va cliquer sur le bouton droit de la souris et on va sélectionner Properties comme la montre la figure suivante :











On va utiliser le bouton Add pour ajouter les 4 colonnes d’audit.



Détermination des valeurs des colonnes :

Pour les colonnes Created_by,modified_by, date created et date modified, on fixe les propriétés suivantes à yes:











On voit par exemple la table IMM_BAUX avec les 4 colonnes d'audit.





Étape 2: Mise en place de la table de journalisation

Cette table sera créée sur la table PAIEMENTS. Cela nous permettra de suivre les opérations CRUD qui seront effectuées sur cette table.

Cette mise en place s’effectue de manière très simple. Dans la palette de propriétés de la table PAIEMENTS, on désigne la journalisation comme se faisant coté serveur.









Étape 4: Mise en place des séquences

On voit que cette contrainte devra être posée au niveau d’un certain nombre de tables.

Table

Colonnes

Gestionnaires

ID_GES

Réparations

Num_Reparation

Paiements

Num_paiement



En se positionnant sur chaque colonne, on fera un clic avec le bouton droit de la souris pour voir les propriétés additionnelles que l’on peut poser sur la colonne.









On voit que la définition des séquences ont été crées sur le modèle server.







Pour créer une séquence, il suffit de cliquer sur le bouton droit Sequence Definitions et on va renseigner le nom de la séquence.



On va constater que les clés primaires sont bien renseignés à partir d’une séquence.

Dans ce cas, par exemple, la colonne num_paiement de la table PAIEMENTS est renseignée par la séquence SEQ_PMNT.







Et enfin, le modèle serveur affiné qu'on va l'obtenir est le suivant:







La prochaine étape serait la génération de la BD physique (schéma).



Aucun commentaire:

Publier un commentaire